Corinne Gouget

J’ai eu le plaisir de croiser cette femme lors d’un salon. Je ne connaissais rien de son combat, j’avais d’autres sources de renseignements et si je faisais – et je fais toujours – attention à la composition des aliments proposés par les industriels, je n’étais pas allée aussi loin qu’elle dans la compréhension des mécanismes de certains additifs sur notre corps.

Ces derniers m’ont plus particulièrement intéressée lorsque je me suis penchée sur la fabrication de cosmétiques – et plus encore quand j’ai commencé à formuler. Maintenant les liens me semblent évidents. Et tout aussi fondamentaux.

Pour revenir au sujet du jour, j’ai été marquée par l’écoute de Madame Gouget et sa disponibilité. Plus tard j’ai visionné quelques films sur Youtube, lu son site et consulté certains de ses articles (croisé des données aussi, j’aime multiplier les sources pour vérifier les informations, et je suis retournée fissa me fournir en matières premières à transformer moi-même).

L’histoire personnelle de cette Dame est incroyable. Elle peut sembler triste ou être une excellente base pour une embardée dans les théories du complot. (Amis rôlistes, il y a de quoi tenir une vraie campagne et la matière permet de sombrer dans le noir total. Si un MJ de Paranoïa m’entend…)

Plus prosaïquement, quand on veut discréditer les propos d’une source gênante, quoi de plus simple que de la nier en tant que personne (en l’attaquant non pas de front sur la véracité de ses dires mais sur qui elle est, ce qu’elle fait, mettre en doute ses facultés de raisonnement et d’aller encore plus loin pour la blesser – et la faire taire). Il semblerait que peu d’épreuves lui aient été épargnées.

Pourtant elle poursuit son combat (bénévolement) depuis des années. Sa force est incroyable, merci à elle de transmettre tant et de tenir bon.

Similar Posts
Sagesse et pouvoirs du cycle féminin
Voici un livre qui m’a appelée à lui. Même pas encore sous presse que commandé via une souscription, il s’est...
Rêv’Elles : l’indispensable
L’an dernier à la même période je vous parlais de la revue Rêve de Femmes. Je remets le couvert pour...
Le chant des arbres
Yaël est une femme libre et sauvage. Une poétesse aussi. Son travail quotidien de l’écriture ne cesse de me questionner,...