Se laver les cheveux au savon

Initialement publié le 28 septembre 2012 sur le blog de la Savonnerie Minervoise

 

Voici quelques conseils pratiques pour se laver les cheveux au savon :

Tout d’abord il faut savoir que j’ai les cheveux bruns, longs jusque sous les omoplates et mixtes avec des racines grasses et des pointes sèches. Ils adorent Poil à Gratter qui a su supplanter les shampoings classiques depuis maintenant deux ans. Je vais détailler mon mode opératoire pour que, si vous souhaitez franchir le pas, vous ne soyez pas trop dérouté lors d’un premier lavage de vos cheveux avec un savon.

Je démêle bien mes cheveux avant le shampoing. Mieux vaut passer du temps à les démêler tant qu’ils sont secs, c’est beaucoup plus laborieux lorsqu’ils sont mouillés.

J’humecte mes cheveux à l’eau chaude, ce qui permet d’ouvrir les écailles et d’avoir un nettoyage en profondeur.

Je fais mousser directement le savon préalablement mouillé sur la chevelure. J’applique le savon à la base, sur les racines en utilisant la pulpe de mes doigts sur le cuir chevelu jusqu’à l’obtention d’une mousse assez dense. J’accompagne cette mousse des racines jusqu’aux pointes, tout le long de la chevelure, en prenant le soin de masser délicatement toujours dans le but d’éviter les nœuds.

Pour le rinçage, au départ j’ajoutais un peu de vinaigre de cidre. J’avoue ne plus suivre cette recommandation et rincer simplement à l’eau claire. Je rince avec de l’eau tiède en hiver et froide en été pour bien refermer les écailles.

Pour démêler, je m’aide d’une petite noisette d’huile végétale de bonne qualité pour l’ensemble de la chevelure. Je la dépose délicatement avec le doigt sur un peigne ou une brosse pour l’étaler correctement. On utilise généralement de l’huile d’amande douce mais en ce qui me concerne je préfère l’huile d’argan non toastée. Je compte tout de même une bonne vingtaine de minutes pour un démêlage correct.

Bon à savoir : Si vous n’avez jamais lavé vos cheveux au savon, sachez que les trois ou quatre premiers shampoings donnent des résultats hasardeux. Les glandes sébacées du cuir chevelu se remettent à fonctionner, et sans l’inhibition provoquée par les silicones contenus dans les produits usuels, elles ont besoin d’un peu de temps pour se remettre à produire du sébum de façon raisonnée. En clair, cela donne l’impression d’avoir les cheveux gras par endroits et secs à d’autres, avec pour seule envie de revenir au produit précédent. Pour ma part j’ai effectué le changement pendant les vacances et appliqué des masques d’argile entre chaque shampoing pour réguler ce phénomène et ma chevelure a retrouvé sa brillance naturelle.
Vous pourrez en juger en visionnant le reportage de France 3 (en milieu de page).

Attention : si vous avez les cheveux colorés ou décolorés, vous risquez d’avoir des résultats peu probants. Pour les chevelures sèches, il est recommandé de faire précéder le nettoyage par un masque à l’huile grasse qui va préparer et protéger les cheveux.

Similar Posts
Critères d’appréciation d’un savon
Initialement publié le 29 janvier 2013 sur le blog de la Savonnerie Minervoise Partons déterminer quels sont les fameux critères...
Formuler un (bon) savon
Initialement publié le 17 mars 2012 sur le blog de la Savonnerie Minervoise La fabrication d’un savon en utilisant le...
Fabrique-moi un savon : les bases
Initialement publié le 26 février 2012 sur le blog de la Savonnerie Minervoise   Fabriquer un savon est en soi...