Échanges de vues

@omerta2 a écrit:

@Yanael a écrit:

La transcription est un art délicat, qui se mêle souvent de l’intime, d’où la place timide qu’elle tient et les lieux où elle se dévoile.

Au plaisir de te lire !
Yanaël

sinon, tu veux dire dans ta dernière phrase que ton aptitude a été souvent rejetée parce que tes écrits « ne correspondent pas » à ce que les autres attendent?

Bonsoir,

Non, je ne l’ai pas pensé ainsi. Avant d’écrire pour un autre il faut l’écouter. Avec ses oreilles mais surtout avec son cœur : pour ressentir avec sa peau, ses narines… Il y a une part d’empathie à mettre en place à ce moment-là. Puis on pose son phrasé, ses expressions. On réécoute ou on relit ses notes (transcription) ensuite on passe à l’écriture proprement dite (retranscription).
Et c’est la même chose pour soi !
Apprendre à s’écouter.
Prendre le temps de laisser couler. De se voir en miroir. De s’observer sous toutes les coutures, de plonger dans ce soi comme en terre inconnue.
Puis selon le procédé expliqué ci-dessus, on pose les mots. Et parfois les maux.
L’épreuve n’est pas toujours agréable à vivre. Se questionner, reprendre les questions morales pour être sur d’être en accord avec soi-même, s’interroger sur ses motivations et ses actes.
On en sort grandi mais épuisé.
D’où le fait de vivre ce cheminement par étapes. Avec des pauses. Et de bien choisir à qui on donne ensuite lecture.

Et pour te répondre : chacun est libre de me lire… Ou pas. Je ne cherche pas le jugement d’autrui (félicitations, encouragements comme critiques), je ne soumets rien, simplement je lâche ici quelques moments de ma vie, avec le filtre du personnage principal qui se fait narrateur. Je n’écris pas pour faire plaisir à autrui : ce n’est pas ma motivation. Par contre, si un lecteur trouve quelque intérêt à ce que je retrace, le fait sien, lui offre un moment de détente ou le fait vibrer, alors j’ai atteint un de mes buts principaux.

😉
C’est cet espace auquel je faisais référence en le qualifiant d’intime.

Similar Posts
[32 : Dans le chœur des femmes]
C’est à un homme qu’elle devait d’avoir posé la bonne question… Évidemment. Au terme d’échanges improbables, elle avait encore parcouru...
[Secrets de dragonnière – 1]
Récit d’un fabuleux voyage au tambour. J’étais dans une prairie, sous un arbre, pleine de tristesse alors je l’ai enlacé....
[31 : Connexions/Reconnexion]
Elle continuait son chemin. Elle se savait fragile mais elle avait ouvert grand, très grand. Elle avait demandé et reçu…...