Le Bon Gâteau

Voici une recette bâtarde entre le quatre quarts et le gâteau au yaourt. Quel intérêt de la poster donc ? Et bien, elle m’a été demandée à plusieurs reprises par des amis de passage. Je la dévoile donc pour leur plus grand bonheur 😉

Ses secrets : le temps, l’Amour (ou l’intention) et d’excellents ingrédients (pour lesquels je spécifie la provenance, car c’est à 80% grâce à eux que ce gâteau a un tel succès).

 

Recette de base

Ingrédients :

  • 3 œufs fermiers frais (ou œufs bio en Biocoop)
  • 150g de farine complète bio de seigle
  • 100g de sucre de canne complet bio
  • 1 pincée de bicarbonate de soude
  • 100g de beurre bio
  • 1 yaourt au lait entier
  • 2 cuillères à soupe de son d’avoine bio

Préchauffer le four à 200°C (mon modèle est à chaleur tournante, il vous faudra peut-être adapter si le vôtre ne l’est pas).

Beurrer le moule (en terre cuite), faire fondre le beurre restant à feu très doux (ou au bain-marie).

Mettre les œufs avec le sucre dans une jatte, bien mélanger au fouet. Ajouter le yaourt, mélanger de nouveau. Une émulsion doit se former légèrement.

Ajouter le beurre, « mêler intimement » (spécial dédicace à mon chimiste préféré).

Mettre la farine, le son d’avoine et le bicarbonate de soude, battre vigoureusement la pâte. Lorsqu’on la verse dans le moule elle doit former un joli ruban souple.

Enfourner pendant 30mn. Ne pas ouvrir le four, l’éteindre et laisser refroidir dedans.

Sortir le moule, couvrir le gâteau avec un linge propre et l’oublier 1 à 2 jours.

Savourer.

 

Variantes

A cette base je déroge en fonction du contenu de mes placards.

Il n’est pas rare que j’ajoute des fruits secs (noix, noisettes, sésame, mélange du Dragon, raisins secs, noix de Pécan…), du chocolat, que je remplace le yaourt par du fromage blanc ou du mascarpone, que la farine soit du petit épeautre ou celle que j’ai sous la main (mais oubliez les farines type T65 ou inférieures, le rendu est vraiment différent), que j’ajoute de l’extrait de vanille ou de fleur d’oranger… Bref, gourmandise quand tu nous tiens !

Le plus difficile reste donc… L’attente. Au fil des jours la texture et le goût changent. Mais même en plein été dans le Sud de la France ce gâteau peut se conserver une bonne semaine.

Similar Posts
Pain sans gluten – levain au kéfir de fruits
Alors en voilà une qui fait mon bonheur presque au quotidien ! Le gluten j’en ai déjà parlé c’est visiblement...
Tchaï ou thé indien
Ahhh le tchaï ! Je l’ai découvert il y a 15 ans de ça et c’est devenu mon compagnon. Il...
Montecaos
Cette recette a été donnée sur un groupe et je n’ai pas souvenir du nom de son auteur… Désolée et...

1 619 Comments

Leave a Reply


You must belogged in to post a comment.