Il y a de la philosophie en tout…

Petit passage pour dire que je me remets. Ce ne sera pas « tout beau tout rose », la vie nous abîme tous d’une façon ou d’une autre. Mais comme le disait Ety hier dans une énième rediffusion de NCIS LA : « Ce sont les petits accrocs, les légers défauts qui nous rendent si spéciaux, la perfection est ennuyeuse » (citation incorrecte car mémoire de poisson rouge, mais c’est l’idée générale).

Ah et oui, j’ai des références très éclectiques !

Oh, et réflexion en passant qui m’est venue au réveil après ma première vraie grasse mat depuis des lustres : mon métier ne m’enseigne pas seulement la patience, mais aussi l’endurance. Ces deux notions semblent être complémentaires, si on les examine d’un peu plus près.

Message à caractère spécial : DF, good vibes sur un projet qui me tient à cœur… Des bulles toujours, et cette fois-ci dans un domaine où la voie de la réconciliation est pavée de petites et grandes épreuves mais devrait aboutir. Comme quoi, l’impossible ne le reste que si on ne tente pas de le ramener dans le champs des « peut-être, et pourquoi pas si, finalement ? »
Merci pour tes encouragements m’sieur !!

Similar Posts
[Fragment 28 : Ainsi vint le Mat]
A la lisière des sorties, entre les foules raisonnées, les concerts et les visions inattendues, elle l’avait croisé. A plusieurs...
Fragment 27 : Trouver la ressource en soi
Elle avait versé des torrents de larmes. Elle s’en était remise aux éléments, enlacée aux arbres, entremêlant ses pleurs à...
[Fragment 26 : Dea Irae]
Elle avait capitulé. Poussée dans ses derniers retranchements, elle s’était rendue à l’évidence : il se jouait d’elle. Oh, il...