Le syndrome d’Asperger

Après m’être interrogée sur les hypersensibles et les hauts potentiels, petit tour dans l’univers des personnes présentant le syndrome d’Asperger.

J’emprunte cette excellente non-définition à Aspergirl :

Le syndrome d’Asperger n’est pas une maladie, comme on peut malheureusement le lire ou l’entendre si souvent dans les médias, encore moins une maladie psychiatrique ! Il n’est pas non plus contagieux, ni honteux. Enfin il n’est pas un déficit ou un handicap mental.

Son blog est une mine d’or, défrichant questions personnelles mais aussi sociétales. Les liens sont précieux, et son témoignage relatant son parcours est à lire pour entrer de plein pied dans les problématiques quotidiennes. Il existe aussi un groupe privé sur Facebook où échanger avec d’autres aspies.

Vous vous questionnez ? Reconnaissez dans tout ou partie des écrits ? L’Aspie-quiz est un test libre, qui permet de se faire une première idée : il ne s’agit pas d’un diagnostic médical.

So what?

En quoi se savoir atteint de ce syndrome est-il important ?

Mettre un mot sur des maux peut suffire pour certains, sans même aller jusqu’à voir un médecin et se faire diagnostiquer.

D’autres voudront être sûrs et se dirigeront vers la longue procédure pour obtenir passer les tests. Le site de l’ANCRA (Association Nationale des CRA) recense les différents centres nationaux.

Le jalon suivant : demander la reconnaissance comme travailleur handicapé.

Pourquoi ?

Pour la protection que ce statut apporte. Découvrir ce statut.
Mais selon les témoignages croisés sur différents forums (pas de liens ici : votre moteur de recherche favori suffit amplement !) c’est à double tranchant…

Enfin, on lira avec intérêt le Guide de survie en territoire humain à l’usage des autistes Asperger.

Pour savoir combien de personnes en seraient atteintes, direction le site de l’association Participate !

Arte s’est intéressé à l’autisme de manière plus large et a suivi la piste bactérienne. Intéressant, il ouvre des réflexions…

 

Ajout du 04 mai 2015 :

Merci pour m’avoir signalé ce webdoc, très bien fait et accessible aux aspies comme aux neurotypiques.

Ajout du 02/08/15 :

Une série sympathique avec pour personnage principal un aspie :

Sillicon Valley

 

Ajout du 17/01/2016

Récemment j’ai lu Patient 375 de Nikki Auwen chez Super 8 éditions.

Ce roman policier est rédigé du point de vue d’une médecin atteinte du syndrome d’Asperger. Ce choix est une vraie gageure, réussie grâce à une maîtrise fine de l’écriture. Les choix narratifs ainsi que les champs lexicaux sonnent justes, l’intrigue est bien menée, les sauts temporels ajoutent une forme d’arythmie très réaliste. A lire !

2 autres tomes sont annoncés.

Similar Posts
Sans gluten
Sujet d’actualité, avec son lot de théories, de régimes fumeux et de conseils très avisés… Qui n’en sont pas toujours....
Le soutien gorge : interrogations
Si Zsa Zsa s’interroge sur la valeur des tâches selon le contexte où elles sont réalisées par les femmes (qui...
Et les hauts potentiels alors ?
En discutant avec mes proches j’ai été interpellée par ce qui m’était décrit comme une autre facette des hypersensibles :...

3,524 Comments